Planning des distributions été – automne 2018

Bonjour à tous!

 

Le plannig des distibutions pour la demi-saison se trouve ici:

https://lite.framacalc.org/distrib-amap-goutte-d-or

 

Nouveauté, pour plus de souplesse la distribution est divisée en deux créneaux horaires de 45mn.

Trois amapiennes ou amapiens sur le premier pour décharger le camion, préparer le stand et les premiers paniers.

Deux ensuite pour préparer les derniers paniers, ranger et nettoyer.

Cela représente donc 120 créneaux (5*24) pour la saison, à se répartir sur 60 (bientôt) parts de récolte, soit un peu plus de 2 par part (pour que ça tienne il faut que ceux qui prennent une double part viennent 4 fois).

Il est bien sur possible de s’inscrire pour les 2 créneaux consécutifs de la même distribution!

créneau 18h30-19h15 (3 personnes) : vous  aidez Yseult à décharger les légumes, vous allez chercher le matériel dans la réserve au fond de l’auberge de jeunesse (table pliante, balances, petites cagets bleues, planche et couteau,…) et installez l’espace de distribution, vous préparez les paniers dans les cagettes bleues au fur et à mesure, vous faites signer la feuille de récupération du panier par les adhérents qui viennent.

créneau 19h15 – 20h (2 personnes) : vous préparez les paniers dans les cagettes bleues au fur et à mesure, vous faites signer la feuille de récupération du panier par les adhérents qui viennent, vous rangez et nettoyez l’espace de distribution quand tout le monde a pris ses légumes et remettez le matériel à sa place pour la prochaine distribution.

Si il y a un reliquat de légumes, on le met à disposition du personnel de l’auberge de jeunesse dans le petit espace avec une table sur le chemin de la réserve où est entreposé notre matériel.

 

Publicités

Fonctionnement de l’Amap Goutte d’Or – la Chapelle

Modalités d’adhésion

Les adhérents de l’Amap Goutte d’Or – la Chapelle signent un contrat de six mois avec Yseult Delgeon, maraîchère  actuellement en couveuse chez un agriculteur dont la production est certifiée « agriculture biologique » à Saint-Augustin en Seine-et-Marne.

Yseult livre 24 paniers (un par semaine) à 12 euros chacun (ou 22 euros la double part de récolte), soit
288 € la saison.

Cette somme, payable à l’inscription, peut être réglée :

  • en 1 chèque encaissé en juillet
  • ou en 2 chèques encaissés en juillet et septembre
  • ou en 6 chèques encaissés de juillet à décembre

La cotisation à l’Amap Goutte d’Or – la Chapelle est fixée à 10 euros par an.

Ainsi chaque adhérent s’engage à :

  • pré-financer la production ;
  • participer à au moins deux distributions par an (décharger le camion, répartir les légumes dans les paniers, nettoyer et ranger la salle après la distribution) ;
  • participer à l’assemblée générale annuelle de l’Amap Goutte d’Or – la Chapelle.

 

De son côté, le maraîcher s’engage :
– à livrer toutes les semaines des produits de qualité, frais, de saison, de sa ferme ;
– à donner régulièrement des nouvelles sur l’avancée des cultures, accueillir les adhérents sur sa ferme au moins 1 fois pendant la saison d’engagement ;
– à être transparent sur le mode de fixation du prix et ses méthodes de travail.

Distribution

La distribution se fait le jeudi soir, de 18h30 à 20h, à l’auberge de jeunesse Yves Robert (halle Pajol).

Télécharger le contrat (a remettre signé en 2 exemplaires avec le paiement)

Visite à la ferme le 10 mai 2018

Le 10 mai dernier, Yseult et Boris ont accueilli les amapiens de la Goutte d’or – la Chapelle sur l’exploitation de Boris pour la leur faire découvrir et présenter leurs méthodes de travail.

Assemblée générale le 26 mai 2018

L’assemblée générale de l’Amap de la Goutte d’Or se tiendra :

le 26 mai 2018 à 15h à l’auberge de jeunesse Yves Robert (halle Pajol)
20 Esplanade Nathalie Sarraute
75018 PARIS

A l’ordre du jour :

– modalités pratiques de la saison 2018 (inscriptions, organisation des distributions, etc.)
– prix de l’adhésion à l’Amap Goutte d’Or
– élection du bureau 2018

Pour mémoire :

La saison 2018 s’échelonne de juillet à décembre, à raison d’une distribution par semaine, le jeudi soir, à l’auberge de jeunesse de la halle Pajol.
1/2 part = 12 euros
1 part = 22 euros

Un avant-goût de la saison 2018

La saison 2018 démarrera en juillet 2018, mais dans cette attente, Yseult, notre maraîchère, nous propose de petits paniers d’hiver de janvier à mars.

La formule proposée au premier trimestre 2018 (à partir du 11 janvier) :
– des paniers d’hiver (pommes de terre, poireaux, choux, courges, navets, oignons, épinards, blettes > hiver quoi)
– de 3,5 à 5 kg
– à 12 €
– toutes les semaines
– distribution le jeudi soir de 18h30 à 20h à l’auberge de jeunesse de la halle Pajol

 

Panier de novembre

11 septembre : visite de la ferme de Jean-Pierre

Le dimanche 11 septembre 2016, une partie des amapiens de la Goutte-d’Or ont participé à la journée Portes ouvertes des producteurs maraîchers bio de Cergy qui avait lieu sur l’exploitation de Jean-Pierre Bourven.
Après une visite en tracteur des champs et parcelles potagères et un pique-nique, l’après-midi s’est terminé sur un débat sur le thème « Quel avenir pour l’agriculture Bio urbaine ? « .

Cliquez sur les photos ci-dessous pour les voir en grand :

Message du réseau Amap IdF

Amapiens, Amapiennes,

Le conseil régional d’Ile de France vient de voter son  nouveau budget, et, si le montant total alloué à l’agriculture est en hausse, la proportion consacrée à l’agriculture paysanne et biologique est en chute libre. Par ailleurs, la plus forte baisse est celle qui concerne les investissements de l’AEV (Agence des Espaces Verts) dont la capacité d’acheter du foncier agricole pour installer de futurs paysans et paysannes se voit fortement réduite.

Le nouvel exécutif veut miser sur l’innovation et la compétitivité, et relancer la filière bois. Dans le discours de la nouvelle Vice-Présidente à l’agriculture (voir tweet du 7 avril), à l’occasion du vote du budget, pas un mot sur l’agriculture paysanne, et encore moins biologique. Il s’agit de moderniser les exploitations existantes, et de confier aux chambres d’agriculture le monopole de l’installation et la transmission. Cela signifie en clair que l’agriculture conventionnelle est la seule vraiment encouragée, avec les conséquences économiques, sociales et environnementales que cela peut avoir.

La situation ne se limite d’ailleurs pas à la seule région Ile de France. Le nouvel exécutif de la région Rhône Alpes Auvergne a ainsi voté la non-reconduction de subventions allouées aux structures d’accompagnement agricole. Une pétition en ligne permet de soutenir ces structures (dont le réseau des AMAP de la région). Vous pouvez la signer en suivant ce lien :
http://www.petitions24.net/pour_la_diversite_des_structures_daccompagnement_agricole

Dans ce contexte peu favorable, il est plus que jamais essentiel de faire valoir la richesse d’une agriculture paysanne et citoyenne, qui préserve les paysages et les ressources naturelles, crée du lien social et de la solidarité. Plus que jamais, il y a nécessité pour les AMAP de faire mouvement et devenir un véritable organe de mobilisation citoyenne. Le Réseau AMAP Ile de France prévoit donc de redoubler d’efforts sur ces questions afin de défendre encore plus fermement l’agriculture paysanne et citoyenne auprès des pouvoirs publics.

Face aux baisses budgétaires auxquelles nous devrons faire face, le Réseau doit pouvoir s’appuyer davantage sur ses fonds propres et gagner en autonomie pour continuer d’exercer ses missions. Ce sont les adhésions qui doivent faire vivre le Réseau, pour qu’il puisse continuer de promouvoir un autre modèle agricole, plus durable et plus respectueux des humains et de l’environnement.

Nous accueillons à bras ouverts toutes les personnes motivées pour préparer demain et phosphorer dans la joie et la bonne humeur sur la recherche de financement en écrivant à l’adresse : financement@amap-idf.org .

Pour tout complément d’informations n’hésitez pas à contacter Benoit : benoit(at)amap-idf.org

Au plaisir de vous retrouver bientôt !

Collectif et équipe du Réseau AMAP IDF